E-learning

Définition du learning community manager

Le développement des formations en ligne a renforcé la nécessité de fédérer et d’animer des communautés d’apprentis en ligne et a permis l’émergence d’un nouveau métier : le learning community manager. Celui-ci a pour mission de faire vivre une communauté virtuelle d’apprenants sur les réseaux sociaux (réseaux sociaux généralistes ou réseaux internes intégrés à une plateforme LMS) autour d’un intérêt commun ou dans le cadre d’un programme de formation.

Le LCM est un animateur qui créé du lien entre des internautes et une entité (un centre de formation ou un service formation d’une entreprise). Dans la formation professionnelle aussi, l’échange entre apprenants et formateur est essentiel. Les stagiaires ont besoin de partager des informations, poser des questions ou encore débattre entre eux. Il arrive que les rôles du LCM et du formateur soient distincts. En revanche, dans certaines formation, c’est le formateur qui aura pour mission d’animer la communauté d’apprenants.

Quel que soit le format de la formation en ligne choisie (MOOC, COOC ou SPOC), la plupart des plateformes e-learning intègrent des fonctionnalités permettant de créer des interactions entre les apprenants via de nombreux outils : tchat, service de messagerie instantanné, forums etc. Le Learning Community manager peut intervenir pendant la formation, avant la formation ou même après la formation. Précisons également que ses fonctions ne se limitent pas aux formations e-learning. Le LCM peut également intervenir pour des formations en présentiel ou en blended learning.

 Quelles sont les principales missions du learning community manager ?

Même si le développement des MOOC a permis à plus de 3 millions de personnes en 2017 de suivre des cours à distance, ce format pédagogique a toutefois montré certaines limites. En effet, près de 80% des participants n’achèvent jamais de MOOC par manque de motivation. C’est dire l’importance d’un animateur capable d’accompagner les apprenants, de répondre à leurs questions et de créer des échanges. Comme l’affirmait Phillipe Carré, un spécialiste universitaire en formation « On apprend toujours seul, mais jamais sans les autres ». Le travail du learning community manager s’appuie sur 5 fonctions clés :

  • Aider l’apprenant et répondre à toutes ses problématiques

Si l’apprenant rencontre des difficultés techniques pour utiliser un outil ou une des fonctionnalités de la plateforme, s’il est à la recherche d’informations logistiques ou s’il souhaite en savoir plus sur un des sujets traités lors de la formation, il pourra directement contacter un LCM qui répondra à toutes ses question ou pourra également jouer le rôle d’intermédiaire entre l’apprenant et le formateur.

  • Encourager l’apprenant

Le learning community manager intervient lors des échanges entre apprenants. Il peut ainsi prendre la parole pour encourager ou encore féliciter un apprenant. Il peut-être assimiler à un rôle de « coach ». En fonction des missions qu’ils lui seront assignées et de son statut, il peut également être amené à dresser un reporting complet afin de disposer d’indicateurs précis sur la communauté d’apprenants (par exemple : taux de complétion d’un module e-learning, nombre d’heures passées par module etc.)

  • Animer la communauté d’apprenants

Le LCM intervient sur tous échanges entre apprenants. Au sein d’un forum de discussion, Il est l’auteur de nouveaux sujets de conversations et a également pour mission d’archiver les plus anciens. C’est également celui qui pose les questions, suscite les débats ou au contraire modère certains comportements jugés néfastes pour la communauté. Enfin, il est celui qui organise, archive et trie toutes les ressources documentaires intégrés sur la plateforme e-learning.

  • Mettre en place une veille permanente

Le LCM se tient au courant de l’actualité de son secteur et publie régulièrement des informations sur les forums d’échanges entre apprenants. Il peut être l’auteur de certains des contenus publiés ou servir de relais d’informations.