E-learning

Gamification des formations

Utiliser les jeux en formation est d’autant plus naturel que le jeu est ancré dans la société et dans nos gènes. La gamification de la formation fait oublier qu’on apprend. Pour cela, il faut toutefois bien distinguer le jeu de divertissement et le jeu pédagogique. Ces différences portent aussi bien sur les modalités que sur les objectifs. En termes d’objectifs, le jeu classique ne vise que le divertissement et le plaisir, là où les jeux dans la formation visent l’acquisition de savoirs et de compétences. Enfin, rappelons qu’un jeu de divertissement peut être rejoué indéfiniment alors qu’un jeu dont la finalité est pédagogique s’achève dès lors que l’apprentissage a été compris et assimilé.

Particularités des jeux en formation

La gamification des formations doit répondre à la règle des 3 P.

  • Pédagogie : c’est l’ADN des jeux en formation qui visent à acquérir de nouvelles compétences.
  • Plaisir : c’est une dimension ludique qui permet d’impliquer plus facilement l’apprenant. De plus, le jeu est une manière stimulante et drôle de progresser et d’installer un esprit de compétition. Enfin, parce que le jeu constitue une situation moins risquée qu’une situation réelle, les apprenants osent davantage et font preuve d’une plus grande créativité.
  • Performances : tout apprentissage répond à des objectifs précis et quantifiables. Le jeu se prête parfaitement à cette règle. Il est en effet possible d’instaurer un système de point et de médailles pour récompenser les apprenants les plus performants ou créatifs.

 Comment introduire le jeu dans une formation ?

La règle ci-dessous appelée également règle des 3 C est une bonne entrée en matière pour instaurer une dimension ludique à une formation :

  • Challenge : préférez ce terme à celui de compétition. L’objectif est d’instaurer une notion de progression avec un objectif à atteindre.
  • Cadeau : instaurez un système de récompense. Cela renforce la motivation des apprenants joueurs.
  • Curiosité : tout jeu est aussi un exercice de curiosité intellectuelle qui permet de trouver une solution à un problème donné. La curiosité augmente l’implication et stimule l’émulation.

Quels sont les types de jeux dans la formation ?

  • Jeux de réflexion : c’est souvent un jeu de société détourné, où il faut répondre à des questions ou résoudre des énigmes. Ce type de jeux de formation est idéal pour évaluer l’acquisition de compétences ou de savoirs (prise de décision, connaissance de produits…).
  • Jeux de simulation : le jeu est un modèle simplifié qui permet de reproduire une situation réelle La simulation en formation est parfaitement adaptée à l’acquisition d’un savoir ou à l’adoption de comportements. Ainsi, ce format peut être utilisé pour intégrer de nouveaux collaborateurs au sein d’une entreprise.
  • Jeux de rôle : les apprenants se comportent en comédiens dans une situation donnée. Ces formats s’appuient sur une pédagogie de l’erreur où les apprenants peuvent librement se tromper et adopter de nouveaux comportements.
  • Serious games: l’apprenant est placé dans un environnement virtuel où il peut interagir avec d’autres personnes. Cela lui permet de reproduire certaines situations réelles et de commettre des erreurs sans conséquence dramatiques. Les Serious Game sont souvent utilisées comme moment de transition entre une formation et la mise en pratique des compétences en situation de travail.

Quels sont les avantages et les inconvénients des jeux dans la formation ?

Les bénéfices d’introduire les jeux dans la formation

Les jeux dans la formation offrent de nombreux bénéfices pour les apprenants (nous avons dressé une liste de 5 avantages, mais cette liste est loin d’être exhaustive) :

  • Un apprentissage ludique et instructif. Cela permet donc de développer l’interactivité entre les apprenants et d’instaurer une dynamique de « compétition » entre eux.
  • Des mises en pratique des acquis de la formation. Le jeu est idéal pour expérimenter les compétences et savoirs qui viennent d’être assimilés pendant la formation.
  • Une meilleure implication des apprenants. Ces derniers s’engagent davantage dans un environnement qui les stimule que dans une formation plus classique où ils ne jouent aucun rôle actif.
  • Une meilleure coopération entre apprenants. Le jeu peut être collaboratif et amener différents stagiaires à travailler ensemble pour résoudre des problèmes définis.

Les inconvénients d’une gamification de la formation

Comme toute modalité pédagogique, les jeux en formation présentent également quelques limites :

  • Le jeu doit répondre à un objectif pédagogique précis qui doit être clairement identifié avant même le début de la formation.
  • Le jeu doit être adapté au public auquel il s’adresse. Ainsi, le choix d’un jeu en formation va dépendre du niveau d’apprentissage des stagiaires, mais également des moments auxquels ils sont proposés (il faut bien évidemment prendre en compte l’état de fatigue des stagiaires et éviter par exemple les jeux qui nécessitent trop d’effort en fin de journée par exemple).
  • Certains jeux peuvent être onéreux à mettre en œuvre. Outre l’achat de matériels adaptés (logiciels de simulation par exemple), certains coûts sont également liés aux ressources humaines employées. En effet, les formateurs doivent être habilités à proposer des jeux en formation.