E-learning

Qu’est-ce que le CPF ?

CPF est l’acronyme de Compte Personnel de Formation. Il s’agit d’un dispositif d’état qui met à disposition un solde, en euros, utilisable dans le cadre d’une formation. Il existe un grand nombre d’organismes de formation. Le dispositif prévoit une liste d’écoles éligibles au CPF. Tous les actifs y ont droit, à partir de 16 ans, jusqu’à après leur retraite. Ce solde est calculé au prorata des heures effectuées. Le solde disponible augmente en fonction des heures travaillées.

À noter qu’il est impossible de se faire payer des heures CPF. Le budget est exclusivement réservé à une formation, de préférence dans un secteur d’activité dynamique ou en manque de personnel. Certains profitent également de l’accès à ces formations pour développer des compétences liées à leur emploi. Ce travail permet de se spécialiser ou de monter en grade.

Ce budget est accessible depuis l’espace Mon Compte Formation. Une autorisation est nécessaire (cela se fait à travers une case à cocher) afin qu’un formulaire soit envoyé. D’après le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, il y a 18 060 organismes de formation finançables par le CPF.

D’après CPF Info, 75% des actifs ont déjà entendu parler de cette plateforme digitale.

Quelles sont les caractéristiques du CPF ?

Le CPF est une bourse réservée aux actifs, salariés ou indépendants de plus de 16 ans.

Elle se trouve sur Mon Compte Formation et permet de financer :

  • Une consolidation ou une actualisation des acquis (par exemple, s’améliorer en français ou en anglais, apprendre de nouvelles compétences en informatique, apprendre à créer un profil LinkedIn efficace…),
  • Une formation qualifiante : secrétaire médical, comportementaliste canin ou encore webdesigner.
  • L’acquisition d’un savoir-faire qui vous permet de trouver du travail plus facilement (le permis de conduire notamment).

Avant 2019, ce crédit de formation était calculé en heures. Depuis, il est converti en euros.

Connaître tous les avantages et les inconvénients du CPF

L’avantage du CPF tel que nous le connaissons à l’heure actuelle est qu’il est très facile à utiliser. Quelques clics et quelques minutes de connexion suffisent à démarrer une formation. De plus, ce dispositif permet à tous les actifs de voir leur carrière professionnelle évoluer.

L’inconvénient majeur est la prolifération d’arnaques en lien avec le CPF. Il s’agit là d’une grosse somme d’argent que tous les organismes de formation rêvent de percevoir. Certaines, peu scrupuleuses, démarchent directement les salariés, leur proposant d’utiliser leur CPF pour l’école dont ils dépendent. Cette pratique est strictement interdite. La démarche pour trouver une formation doit venir de l’élève et non du centre de formation.

Par exemple, le CAP petite enfance peut être financé par le CPF. Ce titre permet d’exercer dans les écoles maternelles et les crèches. Il offre un maximum de débouchés professionnels. Le cursus se déroule en e-learning la plupart du temps. L’apprenant est tenu de faire des stages de découverte pour valider son année. Il apprend à son rythme et peut ainsi se concentrer sur les points qu’il maîtrise le moins.
Les supports de travail sont variés : cours sur papier, envoyés par voie postale, applications à télécharger, cours complémentaires à suivre en ligne… Au bout de 9 mois, il est possible d’obtenir un diplôme.