E-learning

Comment définir la notion de classe inversée ?

Contraire à l’enseignement traditionnel, la classe inversée transforme l’apprentissage. Les cours sont généralement suivis à la maison pour intégrer l’environnement personnel. Les apprenants sont donc éloignés des salles de classe et des groupes d’élèves.

La formation se fait grâce à différents supports digitaux.

Tout savoir sur la formation en classe inversée

Développée dans les années 2000 aux États-Unis, la classe inversée a plusieurs caractéristiques :

  • Flexibilité : les apprenants peuvent suivre la formation où ils souhaitent. Avec des supports digitaux et des cours préenregistrés, les participants ont la possibilité d’étudier quand ils le peuvent (dans le train, à domicile, pendant les vacances, durant les trajets…). La classe inversée s’adapte à l’emploi du temps de chacun.
  • Personnalisation : cette méthode pédagogique est centrée sur l’apprenant. Les formateurs s’adaptent aux avancées et aux compétences de leur interlocuteur. Cependant, les participants développent une capacité d’auto-évaluation.
  • Facilité à utiliser : avant chaque cours, les formateurs mettent à disposition tous les contenus pédagogiques pour les apprenants. La classe inversée se fait à travers plusieurs supports : vidéos, présentation avec des diaporamas, des écrits digitaux… Cette manière d’apprendre révolutionne le rapport entre les professionnels et les participants.
  • Présence d’un formateur : les participants à la classe inversée sont toujours accompagnés par un professionnel qualifié. Celui-ci va analyser les aptitudes, corriger les devoirs de classe et consolider les compétences et les connaissances des apprenants.

Les avantages et les inconvénients de cette méthode d’apprentissage

Ce format a un franc succès, notamment dans les entreprises, car il s’apparente au format MOOC. Il présente de nombreux avantages :

  • Les formateurs sont disponibles pour les apprenants. Ce suivi permet d’avoir un suivi personnalisé.
  • La progression suit le rythme de chacun.
  • Avec cette interaction et cette pédagogie, les participants à la classe inversée sont plus motivés et investis dans leur travail.
  • Cet apprentissage fait face au manque de temps des apprenants. Souvent, vos salariés vont refuser de suivre des formations ou vous abandonner leur apprentissage à cause d’un emploi du temps trop chargé. Grâce à cette nouvelle approche, les cours peuvent être suivis où ils souhaitent.
  • Les apprenants ont un rôle actif. Il ne suffit plus de s’asseoir sur une chaise et écouter un professeur durant quelques heures. L’interaction et l’approche des formateurs incitent la participation des salariés.
  • Cet apprentissage inversé réduit les couts. Les frais engendrés sont moins conséquents que lors d’une formation en présentielle.

Cependant, pour garantir le succès de cet apprentissage, il faut s’autodiscipliner. Le contenu étant mis à disposition, les apprenants doivent être curieux et s’intéresser aux cours. D’après une enquête réalisée sur 204 employés, 41% indiquent manquer de motivation ce qui pénalise l’efficacité de la classe inversée.

De plus, le format digital peut être une barrière pour les apprenants. Selon une étude réalisée en 2016, 26% des salariés n’ont pas le niveau pour travailler sur un ordinateur.

La classe inversée est idéale pour tous les apprenants motivés, disciplinés et indépendants. Cette méthode d’apprentissage motive les participants à acquérir de nouvelles connaissances en un minimum de temps.