E-learning

Qu’est-ce qu’un BarCamp ?

Un BarCamp est une “non-conférence”. En d’autres termes, il s’agit d’un échange entre plusieurs collaborateurs, comme une conférence, sauf que l’animateur ne donne pas les informations. Il organise les temps de parole de chacun des participants, qui créent eux-mêmes leur contenu.

L’échange se fait à propos d’une thématique. Chaque collaborateur cite son expérience, son expertise. Le voisin rebondit sur une anecdote. Ce qui entraîne une association d’idées chez un troisième participant, qui la partage à son tour. Voilà ce qu’est un BarCamp.

À l’instar du Peer Learning, cette méthode est linéaire et non verticale. Il n’y a pas un expert
qui délivre ses connaissances, mais un animateur qui coordonne un débat constructif. L’objectif est de résoudre un problème ou trouver une idée sur un sujet donné.

Les caractéristiques du BarCamp

Chaque BarCamp est diffusé sur les réseaux sociaux, pour assurer une interactivité maximale. Les internautes peuvent réagir et proposer leurs idées, ce qui maximise le potentiel créatif de l’événement. Une connexion internet est donc indispensable.
Le BarCamp n’accepte pas les spectateurs. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice et partager ses expériences avec les autres.

Autre spécificité du BarCamp, il a pour objectif l’émergence d’une idée novatrice, qui se dégagerait grâce à un échange qualitatif. C’est d’ailleurs pour cela que Google en organise régulièrement. Un mur numérique permet à chacun d’inscrire les mots-clés relatifs à son intervention.

Découvrir les avantages et les inconvénients du BarCamp

La richesse des échanges est sans conteste le premier avantage. Les participants sont dynamisés par les interventions des uns et des autres, au contraire d’un cours théorique, plus soporifique. Dernier avantage, le barcamp crée des liens solides entre les participants.

Pourquoi pas l’occasion d’élargir les ressources de l’entreprise ?
Il n’existe aucun inconvénient lié à l’organisation d’un BarCamp. Si ce n’est que certains débats ne peuvent pas être rendus publics.

L’université de Rennes a par exemple organisé un Barcamp pour déterminer les solutions numériques à mettre en place au sein de l’établissement. Il a eu lieu le 3 juin 2021. Près de 700 personnes ont participé à cet événement. Elles ont notamment abordé des thématiques comme “le numérique en milieu rural” ou encore “le numérique responsable et les enjeux de sécurité”. En découlent des résultats intéressants pour cette université, qui sait désormais que la majeure partie des apprenants est intéressée par une formation à Moodle. Elle apprend également que la qualité du wifi du campus satisfait les étudiants. Ce n’est donc pas une priorité.